Illustation / Photographie article Bella vita

Éclairage

Noël quand même

déc 2020 - 5 minutes

A l’heure où nous nous apprêtons à fêter un Noël contre-nature et inédit dans l’histoire, il est intéressant de se demander à quoi cela pourrait ressembler, avec quelques idées à la clé, afin de conserver, malgré tout, l’esprit des fêtes.

Noël, c’est la fête de famille par excellence, le moment de l’année tant attendu où l’on prépare de grands repas pour partager un moment de joie, se prendre dans les bras, rire et s’embrasser. Ce que le coronavirus nous empêche de faire… On nous l’a dit et redit, cette année Noël sera différent. Mais quels traits pourrait donc prendre cette version inédite des fêtes de fin d’année?

 

Tablées fragmentées

Voici quelques pistes pour préparer et passer un réveillon qui permette de garder un aspect convivial, tout en respectant les règles de distanciation sociale. A tout seigneur tout honneur, commençons par le repas de Noël. Avec la restriction limitant le nombre de personnes pour les fêtes privées, nombreuses sont les familles qui prévoient déjà de partager un repas en petit comité, voire même à distance, parents et enfants d’un côté de l’écran d’ordinateur, grands-parents de l’autre. Une scène qui semble se profiler comme la norme cette année en Suisse romande, les grandes tablées risquant bien d’être fragmentées en plusieurs petites réunions connectées par visio-conférence. Cela peut paraître un peu triste, mais voyons plutôt le verre de vin chaud à moitié plein: les technologies contemporaines nous permettant malgré tout de se voir, profitons-en pour vivre un Noël, différent certes, mais tout de même en famille.

A cet effet, une idée originale pourrait être de préparer en simultané le même menu, toujours connectés en visio-conférence, en s’échangeant des conseils un verre de champagne à la main, et de partager le repas ensemble, à quelques kilomètres de distance. Pour occuper les enfants, des compétitions de chant ou de danse entre cousins, toujours en ligne, pourraient s’avérer plutôt drôles, alors qu’un tour de table numérique pour s’échanger chacun son tour ses vœux, pourrait assouvir un peu l’envie de se prendre dans les bras.

 

Le moment de se montrer solidaire

A présent, le plat de résistance de Noël: les cadeaux. Logiquement, une bonne partie d’entre eux seront cette année envoyés par la poste plutôt que remis en mains propres. Et si vous ne les avez pas encore achetés, c’est là aussi l’occasion de changer quelque peu certaines habitudes en cette période d’incertitude et de poursuivre l’élan de solidarité qui s’est manifesté dans notre pays depuis la première vague. Plutôt que de commander en ligne, sur des sites de grande distribution internationale, tournez-vous vers les commerces locaux, qui souffrent grandement de cette crise, afin de leur apporter votre soutien. Les boutiques des musées, par exemple, proposent de nombreuses idées cadeaux, alors que les vignerons de la région, comme à leur habitude, seront ravis de vous présenter leurs meilleurs nectars. Plus que jamais, les cadeaux locaux font sens cette année. Après tout, souvenons-nous que Noël, c’est avant tout la fête de la solidarité.

Alors qu’un vaccin se profile pour le printemps, prenons notre mal en patience, restons vigilants et abordons ces fêtes de Noël 2020 de manière positive, comme une édition très spéciale qui restera à jamais dans les annales familiales.