Illustation / Photographie article Bella vita

Les flashs

La prévention de l'obésité chez les jeunes

oct 2020 - 3 minutes

Les personnes en surpoids sont souvent pointées du doigt. Mais l’obésité est une maladie chronique bien réelle qui nécessite une attention particulière, notamment chez les jeunes. Aujourd’hui en Suisse, plus de 17% des enfants sont en sur- poids et 4% sont obèses (Fondation santé suisse mai 2020). Plus qu’une affaire personnelle, l’obésité est une problématique touchant l’ensemble de la société et de la population. Lorsque l’on constate que les coûts occasionnés par l’obésité atteignent presque 8 milliards de francs par année, mieux vaut prévenir que guérir.

La Confédération est la première à s’engager dans cette cause. L’OFSP met régulièrement en place des campagnes de prévention et de promotion de la santé au niveau fédéral. Elles contribuent à préserver la santé des nouvelles générations, particulièrement à risque. La fondation Promotion Santé Suisse (PSS) se penche depuis plusieurs années déjà sur la question. La campagne Poids Corporel Sain en 2007 a marqué le début d’une stratégie à long terme contre le surpoids, au centre des préoccupations de l’institution. La prévention a aussi lieu au niveau cantonal. Unisanté propose des conseils et astuces pour avoir une bonne hygiène de vie. Le centre universitaire se concentre sur la santé globale des adolescents. Les recherches portent sur les addictions, l’usage de substances, la santé sexuelle mais aussi sur les maladies chroniques dont fait partie l’obésité.

 

Les écoles cantonales s’investissent à leur échelle en proposant des plats labellisés Fourchette verte. Les enfants ont alors accès à des plats équilibrés certifiés. Les plats industriels préparés sont à l’inverse propices à une prise de poids. Souvent trop salés et bourrés d’additifs, ils sont riches en calories et apportent peu de nutriments intéressants. Mieux vaut donc prévoir un pique-nique au lieu de donner de l’argent à son enfant pour le midi.

 

Le gain d’argent est immédiat et se ressentira aussi à l’avenir dans l’économie de frais médicaux dus à du diabète par exemple. Les professionnels de la santé sont formels : l’obésité chez les jeunes est un problème en croissance à ne pas négliger. Ils rappellent aussi l’influence du développement psycho-social dans la prise de poids. En effet, les cause de l’obésité sont souvent psychologiques et traduisent un mal-être. L’adolescence est une période charnière et compliquée. La nourriture peut devenir un refuge ou une fuite pour le jeune. Dans ces cas-là, un suivi psychologique est recommandé afin de traiter directement le problème sous-jacent à la prise de poids et ainsi prévenir l’obésité.

 


tas

Le chiffre

2'530kg

C'est le volume de papier que le nouveau
format du magazine Bella vita permet
d'économiser à chaque édition.

 


tele

 

Big data

Le droit à la déconnexion ?

Selon le droit à la déconnexion, un salarié est en droit de ne pas être connecté aux outils numériques professionnels hors des horaires de travail. La France est le premier pays à l'avoir intégré dans le droit du travail. Seriez-vous pour une telle loi en Suisse ?

 

 

 


 

Quelles sont les initiatives entreprises par Retraites Populaires pour promouvoir le sport chez les jeunes ?

À Retraites Populaires, nous pensons que l’activité physique et le sport sont des clés importantes pour atteindre le bien-être.

Nous en faisons donc la promotion, tout d’abord auprès de nos collaborateurs, jeunes et moins jeunes, grâce au Groupe Sport, qui leur propose diverses activités sportives à réaliser entre collègues.

Ensuite, au niveau du canton et des jeunes en particulier, nous met- tons l’accent, dans nos activités de sponsoring, sur les institutions ou événements qui mettent en avant des program- mes pérennes de sou- tien aux mouvements juniors.

Ce fut le cas avec les Jeux olympiques de la jeunesse Lausanne 2020 et c’est toujours le cas notamment avec Lausanne Marathon, le FC Yverdon Féminin, Graines de Foot ou en- core le Prix de Lausanne.