Forum de la prévoyance 2021

4e âge et société: des solutions gagnantes pour tous - vendredi 5 novembre à Malley

Comment assurer la pérennité du système de prévoyance et à la fois apporter des solutions satisfaisantes aux personnes du 4e âge en matière de logement, prestations de santé et prévoyance. Pour l'édition 2021, Retraites Populaires souhaite, avec l'aide d'experts, lancer une réflexion sur les impacts financiers du grand âge et la manière de les appréhender.

Ce Forum destiné aux acteurs du 2e pilier et aux entreprises se tiendra au Cinétoile Lumière à Malley, le vendredi 5 novembre de 8h à 14h.

Au programme de la matinée du 5 novembre, 8h - 12h


Message de bienvenue et objectifs du Forum

Philippe Doffey, Directeur général, Retraites Populaires

Vieillir 2030 : bâtir une politique socio-sanitaire du vieillissement

Les changements démographiques, économiques, sociaux et environnementaux qui marqueront les deux prochaines décennies, auront un impact sur le vivre ensemble et la place des différentes générations dans notre société. Les besoins de chaque génération évoluant au fil du temps, les politiques publiques devront être en mesure de s’adapter aux nouvelles réalités.

Aujourd’hui, les prestations du Département de la santé et de l’action sociale sont destinées à tous les seniors avec un focus particulier sur les personnes âgées dépendantes, malades ou en mauvaise santé, isolées, vulnérables ou en situation financière précaire.

Bien que l’offre dans le domaine de la santé et du social soit déjà très riche, elle n’est pas toujours bien coordonnée et elle doit être renforcée.  Le projet « Vieillir 2030 » vise par conséquent à répondre aux défis qui nous attendent à l’horizon 2030-2040 et à inscrire la future politique des vieillesses et des vieillissements dans une vision globale.  

Rebecca Ruiz, Conseillère d'Etat, Cheffe du Département de la santé et de l'action sociale

Faut-il avoir peur du grand âge? 

Durant sa présentation, l’orateur décrira dans un premier temps les raisons qui nous font toutes et tous, en général, redouter le grand âge. Mais il partagera ensuite des informations récentes sur les trajectoires actuelles et futures de vieillissement qui doivent nous permettre d’envisager, malgré tout, cette étape de vie avec un certain optimisme. 

Professeur Christophe Büla, Chef du Service de gériatrie et de réadaptation gériatrique au CHUV

Le 4e âge à domicile: des logements, des quartiers et des services médico-sociaux à faire évoluer

Les personnes âgées souhaitent prioritairement vieillir « chez elles » et éviter la case « EMS » dans leur parcours de vie. Et cela tombe bien, puisqu’il y a aujourd’hui un large consensus autour de cet objectif, notamment pour préserver les finances publiques. Mais vieillir à domicile n’est pas si simple ; mal anticipés, détectés trop tard, ou insuffisamment considérés, les problèmes médicaux et sociaux du 4e âge peuvent rapidement rendre ce souhait impossible.

Tristan Gratier rappelle les défis actuels et à venir du « vieillir à domicile », relate les expériences et réflexions en cours dans les organisations concernées pour tenter d’y faire face, et propose enfin plusieurs pistes d’investissement pour les années à venir.

Tristan Gratier, Directeur de Pro Senectute Vaud, Président du conseil d’administration de l’AVASAD (Association vaudoise d’aide et de soins à domicile) et Président du comité de l’AVOP (Association vaudoise des organisations privées pour personnes en difficulté)

Dépendance des personnes âgées - élaboration d'une solution d'assurance et de services 

Alors que de nombreux pays développés proposent des solutions de financement couvrant la perte d’autonomie au grand âge, l’offre d’assurance en Suisse n’est que marginale. Pourtant, une prise en charge complète des coûts par l’État ne se fait qu’à condition d’avoir épuisé sa fortune personnelle. Dans ce contexte, l’assurance offre en premier lieu la garantie de disposer des ressources financières nécessaires en cas de perte d’autonomie. Cependant, si l’assureur se veut aussi être le garant d’une vie autonome au grand âge, il ne peut se détacher des considérations de besoin en services que ceci amène. À travers une approche holistique, cette présentation a pour de mettre en lumière les enjeux en lien avec l’élaboration d’une solution d’assurance et de services. 

Michel Fuino, Actuaire, Retraites Populaires

 

5. Débat et questions du public avec les orateurs de la matinée

Modération par Mélanie Freymond, journaliste et animatrice

Message de clôture

Philippe Doffey, Directeur général, Retraites Populaires

 

Précédentes éditions

Retraites Populaires organise tous les deux ans le Forum de la prévoyance. Les précédentes éditions ont abordé les sujets suivants:

2019: La prévoyance augmentée au service du client

La transition numérique dans le monde de la prévoyance. Comment influe-t-elle sur la manière d'interagir avec les assurés, quels sont les bénéfices mais aussi les enjeux des nouvelles technologies digitales ?

2017: Les défis d'un monde du travail en mutation

Nos assurances sociales ont été construites sur le principe d'un travail à plein temps, linéaire sur toute la carrière. Or la société a évolué et continue d'évoluer, notamment sous l'impulsion de la digitalisation. De nouvelles formes du travail ont émergé: multi-employeur, temps partiel, économie du partage, etc. La prévoyance est-elle parée pour les prendre en compte ?

2015: Les enjeux d'une société qui vieillit

Cette première édition a proposé une réflexion ainsi qu'un débat avec des spécialistes, autour de la thématique du vieillissement de la société et les nouveaux défis que cela soulève en matière de financement.